Catégories
Ateliers Université de Dijon - 2022

Atelier Podcast #5 : Techniques (basiques) de la prise de son documentaire

Ces articles sont avant tout destinés aux étudiants suivant l’atelier Podcast et écriture sonore du Master Médias & Créations numériques de l’université de Bourgogne.

Rappels

Je ne suis pas technicien, ni opérateur du son, ni ingénieur du son. Les pistes que je donne, ne sont que des grandes lignes nécessaire à savoir pour le travail d’auteur.rice sonore. Si vous voulez passer à d’autres niveaux pour la prise de son, il vaut mieux faire une formation avec un.e professionnel.le.

On enregistre en .wav, 48kHZ/24 bits !

On met la bonnette à poil quand on est dehors !

On mesure à l’oreille mais aussi à la vue le niveau sonore : entre -12 et -6 DB.

Remettez la date et l’heure à jour avant l’enregistrement, ça vous fera gagner du temps au dérushage.

Ne bougez pas votre main sur l’enregistreur et attention au câble du casque !

Combien de temps on enregistre ? 5 fois plus que ceux que l’on garde. Donc si on fait des épisodes de 15-20 minutes alors 1h30 de rushs d’entretiens, grand max 2h (sinon vous allez souffrir pour le dérushage)

Techniques de l’entretien :

Soyez sympa avec votre interlocuteur.trice, expliquez clairement le projet, ne leur faites pas de mauvaises surprises. Vous êtes responsables aussi de l’éducation aux médias des gens autour de vous, personne n’a la science infuse, pensez que vous avez fait des études spécialisées pour savoir ce que vous savez. Mettez vous à la place des personnes interviewées : elles vous confient une histoire (parfois intime) avec laquelle vous allez gagner votre vie, pas elles. Ayez conscience de cette asymétrie et honorez la confiance dont elle témoigne. Ayez conscience de votre position par rapport aux personnes interviewées.

Comment préparer son interview :

  • documentez-vous sur la personne,
  • au besoin faites une pré-interview au téléphone (stipuler au début de l’entretien que la pré-interview n’est que pour donenr des pistes, délimiter le champ de l’interview, ce ne sera pas les mêmes questions pendant l’enregistrement),
  • aller faire un repérage si vous en avez la possibilité (repérer les situations sonores, les ambiances, les nuisances sonores, trouver vos lieux de tournage les plus signifiants)
  • documentez vous sur le sujet
  • préparez une fiche de questions qui servira de pense-bête, vous n’aurez surement pas le temps de la regarder beaucoup (le mieux avec un développement logique : commencer par des choses simples et factuelles et aller vers le ressenti, ça laisse le temps à la personne de se détendre)

Durant l’interview :

  • Demander à la personne de se présenter au départ
  • Dites où l’on est ou faite le décrire à vos invités (quand aussi, si c’est signifiant)
  • Attention, on peut garder les questions donc il faut qu’elles soient formulées d’une manière claire
  • Ne lisez pas vos questions, on cherche plutôt une conversation, regardez votre interlocuteur.rice, cela l’aidera de savoir que vous l’écoutez, que vous êtes attentif
  • Répétez à chaque question le nom de l’invité, et si cela s’y prête donner sa fonction, cela fera une transition.
  • Éviter les interviews à plusieurs personnes, c’est très difficile à faire, encore plus à monter. Prenez les personnes les unes après les autres
  • Attention : dites à votre interlocuteur.rice qu’iel ne s’adresse pas à vous mais à l’auditeur, donc faites attentions aux dates : on ne parle pas de l’année dernière mais de 2020 par exemple, quand la personne donne un sigle ou un mot compliqué demandez la définition etc.

La prise de son de l’interview :

Soyez très près de la bouche, faites attention aux ambiances et penser au montage (s’il y a un avion sur une partie et pas ensuite, il va y avoir un problème de raccord).
Prenez à la fin de l’entretien une minute d’ambiances sonores. S’il y a une ambiance qui ne se reproduira (passage d’avion par exemple ou autre prenez en quelques secondes avant la prochaine question)
Préférez un lieu signifiant (un conducteur de train dans sa cabine)
Sinon, un lieu calme (mais attention à la réverbération, aux ambiances salle de bain, aux ambiances trop plates)

Si vous êtes en promenade, ne changez pas de côté de l’enregistreur.

La prise de son stéréo

De manière générale, imaginez-vous le son comme quelque chose en 3D, comme une scène de théâtre ou une pièce. Vous voulez donner à entendre la profondeur des lieux. Certaines choses sont loin d’autres proches, certaines choses sont à droite ou à gauche, d’autres traversent la scène. L’enregistreur c’est l’auditeur, qu’est-ce que vous voulez lui faire entendre, où voulez-vous qu’il soit ?

Pour des précisions sur les différentes prise de son stéréophoniques je vous conseille de regarder la page Wikipédia de la captation stéréo

Et c’est deux pages :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.