Catégories
Ateliers Université de Dijon - 2022

Atelier Podcast #6 : Initiation au montage

Ces articles sont avant tout destinés aux étudiants suivant l’atelier Podcast et écriture sonore du Master Médias & Créations numériques de l’université de Bourgogne.

Le Montage :

Les différentes étapes du montage :

  1. Le dérushage
  2. Le séquençage
  3. Le bout-à-bout
  4. La réalisation
  5. Le nettoyage
  6. Le mixage

Comment se fait le dérushage ?

  1. On tri ses rushs :
    On les met dans deux dossiers de préférence, un dans lequel on va travailler l’autre de sauvegarde. Celui dans lequel on va travailler doit
    On renomme les rushs, intervenants par intervenants, dates par dates.
    Les ambiances d’un côté, les situations sonores d’un autre, les interviews à part.
  2. Dans Reaper : On prend les interviews un par un. Et on les écoute en entier !
  3. On prend des notes ! Qu’est-ce qu’il y a dans le rush.
  4. On enlève au fil de l’écoute ce qui n’a pas d’intérêt, qui se répète, qui n’est pas bien dit. (On peut laisser ce qui n’est pas utilisé sur une piste muette en haut du montage)

Les commandes (basiques) de Reaper :

Les zooms :

  1. Roulette de la souris
  2. Ctrl + roulette
  3. + ou –

Lecture :

  1. Lecture/stop : Barre d’espace
  2. Pause : Entrée
  3. Pour écouter une seule piste appuyer sur le S en début de piste.
  4. Pour Muter une piste appuyer sur le M au début d’une piste

Sélection :

  1. Cliquer sur un son le sélectionne
  2. Pour sélectionner plusieurs sons : maintenir crtl + clic gauche
  3. Fonctionnalité grouper = touche « G » pour créer des blocs qui sont solidaires et se déplacent ensemble

Couper :

  1. On positionne le curseur puis touche S : ça divise. On reproduit ça plus loin. On clique sur le bout entre les deux coupes et on peut soit le déplacer, soit le supprimer en appuyant sur « suppr ».
  2. Copier (Ctrl +C)/Couper(Ctrl +X)/Coller(Ctrl +V)
  3. Attention au magnétisme
  4. Attention à la sélection

Le volume :

  1. Le son général de la piste
  2. L’enveloppe de son (V)
  3. Créer un point (shift + clic)
  4. Faire varier le son en fonction de ces points
  5. Pour effacer un point de volume, clic droit dessus et « supprimer »
  6. Pour enregistrer le mouvement des fader en direct : clic droit sur le début de l’enveloppe sonore, sélectionner « Écrire », puis lire le son et moduler en direct.
  7. Rappuyer sur V pour cacher l’enveloppe

Le montage :

  1. Le séquençage : La technique des petits bouts de papiers
    On reprend sur une feuille le titre des bout de rushs
    Une couleur pour les rushs, une couleur pour les ambiances
    On découpe
    On met côte à côte ce qui est cohérent = des séquences.
    On tente des enchaînements.
  2. Le bout à bout :
    On enregistre sous un nouveau nom le montage
    On déplace les bouts de sons sur le montage pour recréer ce que l’on a fait sur le papier
    On écoute tout le bout-à-bout en notant ce qui ne va pas.
    On replace en fonction des critiques.
  3. La réalisation :
    On reprend élément par élément pour les rendre cohérent
    On place les ambiances
    On choisit les musiques

Le nettoyage :

  • On enlève les « heu », les répétitions, les bafouillis
  • On nettoie les coupes
  • On positionne précisément les ambiances et les musiques pour qu’elles commencent et terminent au bon moment
  • On prérègle les niveaux sonores

Le mixage


La Voix off/Les Micros

Le squelette de la voix off s’écrit tout au long de votre projet.

  • Lors de la rédaction de votre pitch/projet : écrire pourquoi vous voulez faire ce projet, quelle place a-t-il dans votre expérience personnelle ? Comme est-il relié à votre expérience personnelle ? D’où parlez-vous ?
  • Sur le terrain : qu’avez-vous remarquez ? Comment sont les paysages . Les odeurs ? Les impressions que vous avez ? Comment sont habillés les gens ? Que ressentez-vous ?
  • Lors du montage : prenez des notes :
    Qu’est-ce que qu’il manque dans les entretiens ?
    Quels éléments de contextes sont nécessaires pour comprendre ?
    Quelles transitions manquent ?
  • Quelles sont les différentes parties de votre voix off :
    Le titre, le nom de l’épisode
    Le chapô
    Les micros transitionnels
    Les étiquettes
    La désannonce
  • Quelles informations doivent être présents dans vos micros :
    Les 5 W : qui, quand, où, comment, pourquoi : What / Why / Where / When/ Who qui ne sont pas dans les entretiens
    Les présentations des intervenant.es s’ils ne sont pas présentés
    On explique tous les sigles et tous les noms compliqués
    Votre ressenti
    Les descriptions des lieux et des personnages si nécessaire
  • ATTENTION : Rien n’est gratuit, toute phrase doit servir à quelque chose.

Comment écrire une voix off :

  • On écrit pour l’oral, donc on parle pendant qu’on écrit. On essaie de trouver un ton fluide que l’on peut avoir en parlant.
  • On évite les mots que l’on ne dirait pas :
    remplacer le “nous” par “on”
    Éviter les mots d’articulations très écrits, du genre “Pourtant” “cependant” …
    Commencer les phrases par le point saillant, le truc exclamatif, le truc qui retient l’attention
    Faire des phrases courtes et simples
  • Choisir un style, un ton et conservez le tout le long. S’il y a une rupture cela doit avoir un sens.

Écoute de différentes voix off :

Sophie Berger 49.00

Sensible

Description

In Situ

Le Code a changé

Enquête, Décrire ce que l’on est en train de faire

Cliff hanger : poser des questions que vous allez résoudre plus tard (qui est-il ? pourquoi je le connais ?), Faire part de son étonnement

L’humour (attention à manier avec prudence)

La description du personnage et de la situation

Expliquer simplement les trucs compliqués

Heureuse comme une arabe en France

Conteuse

Chapô en deux parties

L’expérience personnelle

Les proverbes, la citation

Problématiser

18 novembre 2015 – L’assaut de Saint-Denis

Une voix-off tressée avec le reste

L’utilisation des tweets pour recréer une chronologie

La lecture


Choisir un générique

La musique ou l’ambiance :

  • sans ou peu de paroles…
  • avec des événements sonores
  • donne la couleur à votre série
  • donne la cohérence à votre série
  • elle a un sens !

Les micros sur le génériques : Quelles infos ?

  • Le titre de la série
  • Le titre de l’épisode
  • Les autrices-eurs
  • La thématique ou problématique de la série

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.